institut_dominicain

«Il convient de mentionner spécialement les Sociétés de vie apostolique ou de vie commune, masculines et féminines, qui poursuivent avec leur style propre une fin spécifique apostolique ou missionnaire. Il faut sauvegarder et promouvoir la spécificité de cette forme de vie qui, au cours des derniers siècles, a produit tant de fruits de sainteté et d'apostolat, notamment dans le domaine de la charité et de la diffusion missionnaire de l'Évangile.»
(Jean Paul II - "Vita consecrata")

L'Institut des Dominicaines du Saint-Esprit est une Société de Vie Apostolique de droit pontifical de vierges consacrées, vivant en commun, au sein de l'Ordre de saint Dominique. Il doit sa formation et son agrégation à l'Ordre à l'abbé Victor-Alain Berto, prêtre du diocèse de Vannes, lui-même tertiaire dominicain, zélé serviteur de l'Église.

A l'imitation de sainte Catherine de Sienne et suivant un mode antique de vie dominicaine disparu en France pendant la Révolution, les sœurs sont simplement des vierges dominicaines.

Le vocable du Saint-Esprit a été choisi pour honorer la Troisième Personne divine que Jésus appelle l'Esprit de Vérité. Toute l'Oeuvre des Dominicaines du Saint-Esprit est confiée à la protection de Notre-Dame de Joie.

Comme celui de sainte Catherine de Sienne, seconde patronne de Rome, le cœur des Dominicaines du Saint-Esprit est romain. La docile fidélité à l'Église est la substance même de leur Institut. La juridiction et le magistère immédiats du Pontife romain sur tous les fidèles sont des vérités intimement vécues et communiquées dans leurs Maisons d'éducation.

Abbé Berto
9 oct 1900 - 17 déc 1968